Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
COM
Nouvelle Calédonie
Polynésie Française
Saint Pierre et Miquelon
Wallis et Futuna
Contact
Adhérer au SNALC
Détachés
CANOPE
CNED
Ecoles Militaires
Etranger
AEFE
Expatriés
Recrutés locaux
Résidents
Autres pays
Andorre
Monaco
Autres réseaux
Ecoles Européennes
MEAE
Mission Laïque
Outremer
DOM
Guadeloupe
Guyane
Martinique
Publications
Nos articles

Rencontre du DRH de l’AEFE

Résident AEFE
Le 25 août, nous avons rencontré avec Jean-Rémi Girard, président du SNALC, et Jean-Pierre Gavrivolic, président du SNALC DETOM , Monsieur Bernard Pujol, DRH de l’AEFE. Nous remercions la présence de chacun d’entre eux, d’autant que les échanges se sont déroulés dans une ambiance cordiale, ce qui nous a permis d’avancer sur les différents points que nous avons abordés.

Ainsi, en réponse aux situations problématiques que nous avions signalées avant les vacances scolaires au directeur des ressources humaines de l’AEFE, nous a rassuré sur la position de l’agence :

  • À Doha, Monsieur Pujol a demandé au proviseur « d’être attentif à sa prise de parole vis-à-vis des enseignants » afin de remédier à la situation problématique ressentie par les collègues qui percevaient un abus d’autorité. Les incohérences liées à la répartition des services et à l’attribution des niveaux ont aussi été évoquées.
  • À Tananarive, nous avons signalé que toutes les organisations syndicales devaient être traitées avec équité, notamment lors des élections locales. Le DRH de l’AEFE s’est engagé à rappeler ces règles à la proviseure.
  • Enfin, en Algérie, Monsieur Pujol doit contacter le proviseur afin de discuter avec lui des problèmes que nous avions relevés quant à l’organisation de la communication des résultats des tests PCR, mais aussi des dérives d’autoritarisme de l’équipe de direction qui omet de concerter les décisions pédagogiques avec le corps enseignant.

Nous espérons que notre intervention aura des conséquences bénéfiques pour les collègues et nous ne manquerons pas de rencontrer à nouveau monsieur Pujol, si la situation devait persister dans l’un de ces établissements.

Le SNALC DETOM a profité de cette rencontre pour demander la gratuité des frais d’écolage pour le personnel enseignant recruté localement qui travaille pour les établissements du réseau de l’AEFE. Monsieur Pujol a pris note de nos remarques et nous ne manquerons pas de le solliciter afin d’avoir un retour positif à notre demande. Si actuellement un certain nombre d’établissements en gestion direct applique cette règle, nous insistons pour qu’elle soit suivie dans l’ensemble de ces établissements.

Nous avons aussi rappelé que nous étions favorables au vote électronique pour les prochaines élections professionnelles. Nous participerons activement aux prochaines réunions qui aborderont ce sujet, à commencer par la prochaine audience qui aura lieu à l’AEE.

Le SNALC-DETOM a déchargé des collègues travaillant dans les quatre coins du monde pour vous accompagner. Si vous désirez nous rejoindre, vous pouvez vous connecter à notre page d’adhésion.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi