Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
COM
Nouvelle Calédonie
Polynésie Française
Saint Pierre et Miquelon
Wallis et Futuna
Contact
Adhérer au SNALC
Détachés
CANOPE
CNED
Ecoles Militaires
Etranger
AEFE
Expatriés
Recrutés locaux
Résidents
Autres pays
Andorre
Monaco
Autres réseaux
Ecoles Européennes
MEAE
Mission Laïque
Outremer
DOM
Guadeloupe
Guyane
Martinique
Publications
Nos articles
Rectorat Martinique
© A gauche, Christophe Blayac, conseiller technique Snalc Martinique A droite, Frédéric Cheula, secrétaire Snalc Martinique

Le SNALC reçu au Rectorat de la Martinique

Le SNALC Martinique a été reçu en audience au Rectorat de la Martinique ce mercredi 23 mars 2022 à la demande du président DETOM Jean-Pierre GAVRILOVIC   accompagné de son secrétaire Martinique Frédéric CHEULA et de son conseiller technique Christophe BLAYAC par Madame GROUGI, Directrice du cabinet de la Rectrice et par Monsieur RODRIGUEZ, Secrétaire Général Adjoint – Délégué au pôle Relations et Ressources humaines. Le SNALC tient tout d’abord à remercier ces derniers pour leur accueil et pour leur ouverture au dialogue. Il est en effet très appréciable de pouvoir échanger en bonne intelligence et dans un respect mutuel. C’est d’ailleurs dans cette dynamique que le président DETOM a introduit le dialogue en rappelant que le SNALC est fermement attaché aux principes républicains. Il a rappelé que le SNALC, syndicat représentatif siégeant au Ministère, est indépendant depuis 1905 comme l’indique l’article 1 de ses statuts : « Le SNALC est indépendant et libre de toute attache à une organisation politique, confessionnelle ou idéologique. ». Enfin, le président DETOM a bien insisté sur le fait que le SNALC est représentatif pour tous les professeurs des écoles et du 2nd degré, personnels administratifs, de santé et d’encadrement, titulaires et contractuels, AESH, AED…  A bon entendeur !

Voici les différents points abordés lors de cet entretien :

⁃ Contexte sanitaire et modification du calendrier scolaire : le SNALC a tenu à exprimer la réelle fatigue du personnel mais aussi des élèves suite aux vacances de Carnaval écourtées afin de compenser une rentrée difficile en début d’année scolaire en raison de la crise sanitaire. Le Rectorat a rappelé que cette décision a été prise dans les instances compétentes et représentatives. Bien entendu, le SNALC avait connaissance de cette information mais il lui a semblé important d’exprimer ce sentiment de frustration d’une bonne majorité de la communauté éducative afin que d’autres solutions puissent émerger si d’aventure une autre problématique de ce type devait se représenter.

⁃ DGH : le SNALC a tenu à faire part de toutes les problématiques rencontrées autour du travail sur la DGH dans bon nombre d’établissements. Le SNALC déplore en effet la précipitation dans laquelle ce travail sur la DGH a été réalisé. Les Personnels de Direction ayant ainsi eux-mêmes reçu leur dotation tardivement, la pression s’est bien logiquement répercutée en cascade sur les équipes enseignantes, ce qui est selon le SNALC une dynamique dangereuse lorsque l’on travaille sur un sujet aussi important. Le Rectorat a expliqué que la transmission des premières informations sur la DGH à chaque établissement était conditionnée par différents éléments qui expliquent le caractère tardif du début de l’échange. Après l’avoir exprimé à l’échelle rectorale, le SNALC ne manquera pas de faire remonter au Ministère ce problème important : il s’agit d’identifier CLAIREMENT la source de ces retards de manière à ce que ce ne soient tout simplement pas toujours ceux au bout de la chaîne qui en subissent les conséquences et qui soient injustement tenus pour responsables.

⁃ Accès aux listes administratives du personnel enseignant : le SNALC a rappelé au service du Rectorat que l’octroi des listes administratives de tous les personnels aux organisations syndicales était de droit. Dans l’attente de l’obtention du fichier, le Secrétaire Général adjoint se chargera de les transmettre dans les meilleurs délais.

⁃ Affichage syndical : le SNALC a informé Mme la Directrice du Cabinet de la Rectrice et M. le Secrétaire Général Adjoint des manquements de certains Personnels de Direction qui ont tenté d’interdire au  SNALC l’accès à leur établissement. Ceci constitue une violation du Droit syndical dont les fondements sont inscrits dans le préambule de la Constitution de 1946 (intégré dans la Constitution de 1958), texte suprême dans l’orde juridique interne.

⁃ Nombres de postes aux concours : le SNALC a interrogé le Rectorat sur les nombres de postes disponibles aux concours de Professeur des écoles qui n’ont toujours pas été publiés alors que les épreuves d’admissibilité de ces mêmes concours vont bientôt débuter. Cette situation est problématique pour les candidats inscrits à différents concours dont les dates pour certaines épreuves se télescopent. Ils ne peuvent ainsi, à l’heure actuelle, toujours pas opérer de choix stratégiques en connaissance de cause. Le Rectorat a répondu que ces informations émanaient en premier lieu du Ministère et que bien entendu, il y aurait très probablement bien plus de postes en externe qu’en interne. Le SNALC a souligné que cette situation était réellement préjudiciable pour les candidats et qu’il appartenait donc au Rectorat et au Ministère de fournir, comme ils le font habituellement chaque année, ces données cruciales avant le début des épreuves.

⁃ Communication avec le Rectorat : le SNALC étant un syndicat représentatif ayant à traiter des dossiers de collègues en direct – parfois dans une extrème urgence – avec le Rectorat, a demandé à ses interlocuteurs de pouvoir accéder à leurs lignes directes ; il remercie celles et ceux ayant accepté cette communication efficace.

⁃ Questions diverses : cette audience a enfin été l’occasion pour le SNALC d’aborder avec des Responsables des plus hautes instances académiques des dossiers d’enseignants syndiqués au SNALC Martinique rencontrant des problèmes particuliers dans l’exercice de leur fonction.

Le SNALC remercie le Rectorat de la Martinique en les personnes de Madame GROUGI et de Monsieur RODRIGUEZ, représentants du Rectorat de la Martinique de l’accueil qui lui a été fait.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi