Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Actualités
COM
Nouvelle Calédonie
Polynésie Française
Saint Pierre et Miquelon
Wallis et Futuna
Contact
Adhérer au SNALC
Détachés
CANOPE
CNED
Ecoles Militaires
Etranger
AEFE
Expatriés
Recrutés locaux
Résidents
Autres pays
Andorre
Monaco
Autres réseaux
Ecoles Européennes
MEAE
Mission Laïque
Outremer
DOM
Guadeloupe
Guyane
Martinique
Publications
Nos articles

Guadeloupe : succès complet autour de l’écriture créative

© f.cheula.detom.snalc

Le périple Guyane, Martinique et Guadeloupe a pris fin. Un véritable succès autour de l’écriture créative animé d’une main de maître par l’auteure et membre du SNALC (syndicat national lycées collèges de l’école au supérieur), Valérie BLONDEL.

C’est en ma qualité de président du SNALC DETOM que je tiens à exprimer ma gratitude à chacun d’entre vous pour avoir contribué grandement au succès remarquable de ce congrès d’une qualité exceptionnelle sur l’Écriture Créative qui s’est tenu sur ces 3 territoires.

Au-delà de la défense de la liberté pédagogique, le SNALC s’est illustré en offrant un ouvrage pragmatique et utile paru aux éditions Eyrolles « Osez écrire », rédigé par Valérie de Swetschin et Valérie Blondel, deux enseignantes et adhérentes du SNALC permettant de mettre en pratique cette liberté à des enseignants passionnés et dévoués pour promouvoir une éducation de qualité.

« Osez écrire »  ne se limite pas à développer les compétences d’écriture des élèves, il met aussi en avant par ses exercices des leviers utiles pour la remédiation. En dépassant l’aspect formel de certains exercices de grammaire, les élèves s’approprient la langue, développent leur imagination et expriment leurs idées, leur personnalité, et leurs projets.

Le SNALC, seul syndicat à proposer une telle formation espère sincèrement que la découverte de cet ouvrage aura enrichi votre expérience lors de ces congrès, et que « Osez écrire » continuera à contribuer à accorder à l’écriture la place prépondérante qu’elle mérite.

Encore une fois, merci à tous pour votre engagement et votre enthousiasme. Nous sommes impatients de continuer à collaborer pour promouvoir une éducation créative et de qualité.

Découvrez la vidéo ci-dessous de l’auteure qui résume parfaitement l’état d’esprit d’un tel colloque 

Dans les trois territoires, c’étaient vraiment des moments extraordinaires. Le premier a eu lieu en Guyane. Les participants étaient extrêmement attentifs, extrêmement concentrés. Il y avait une ambiance très détendue et au fur et à mesure de la journée, ils ont été de plus en plus à l’aise. J’étais extrêmement touchée de voir combien ils s’investissaient dans ce qu’ils produisaient, et je crois vraiment qu’ils ont compris l’intérêt de l’écriture créative.

C’était un colloque où les échanges étaient très particuliers dans le sens où les participantes, puisqu’il ne s’agissait que de femmes, cherchaient la complicité. Donc il y a eu beaucoup de rires, beaucoup de sourires, d’émotions partagées. C’était vraiment un moment très particulier et je me réjouis que ça se soit aussi bien passé.

En Guadeloupe, ça a été vraiment un moment particulier pour moi, d’abord parce que le lycée est dans un cadre absolument magnifique, et par ailleurs, merci au lycée de nous avoir aussi bien accueillis. On a particulièrement bien mangé, et je tiens à le souligner puisque c’était le repas de Noël. Donc, dans une ambiance très décontractée, on a pu découvrir l’écriture créative, très bien mangé, et l’après-midi, faire une série d’exercices qui ont permis à l’ensemble des participants de comprendre ce qu’était l’écriture créative.

Je tiens à remercier chaleureusement le SNALC, tout particulièrement Jean-Pierre Gavrilovic qui a initié ces colloques autour de l’écriture créative. Je remercie bien sûr chaleureusement Laurent Marconcini, trésorier national du SNALC, qui a soutenu et soutient financièrement ce projet. Je remercie évidemment Frédéric Cheula, qui, sur l’ensemble des trois territoires, m’a permis d’organiser ces colloques. Je remercie également les référents du SNALC sur ces territoires. Et bien sûr, je n’oublie pas mon amie et co-auteure Valérie De Swetschin, sans qui cet ouvrage n’existerait pas. 

À tous les participants des trois colloques, un immense merci et je vous dis à l’année prochaine !

 

Ce n'est qu'un au revoir, nous nous reverrons l'année prochaine

Guyane

9 décembre 2024 Saint-Laurent du Maroni

11 décembre 2024 Kourou

13 décembre 2024 Cayenne

Guadeloupe 

16 décembre 2024 Marie-Galante

18 décembre 2024 Saint-Martin

20 décembre 2024 Saint-Barthélémy

Martinique 

6 et 7 janvier 2025 

9 et 10 janvier 2025

Les endroits en Martinique ainsi que tous les établissements vous seront communiqués utlérieurement.

 
 
N’hésitez pas à feuilleter les quelques pages de l’édition en cliquant sur le page de couverture du livre.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi