" />

Le programme Jules Verne


programme Jules Verne

Depuis la rentrée 2009, le programme de mobilité internationale Jules Verne permet à des enseignants titulaires de l’enseignement public de vivre et enseigner hors de France pendant une année scolaire complète, période non reconductible. 

 

Objectifs


L’objectif est de participer et découvrir la vie d’un établissement scolaire européen ou étranger et pratiquer la pédagogie et la méthodologie d’enseignement d’un autre système éducatif. C’est aussi l’occasion de parfaire ses compétences linguistiques pour s’investir au retour dans l’enseignement des langues dans le primaire ou des DNL  dans le secondaire. L’objectif est aussi de développer des projets communs et des partenariats entre l’établissement d’origine et l’établissement d’accueil.

 

Public


Les personnels enseignants titulaires des premier et second degrés de l’enseignement public. Il s’adresse en priorité aux enseignants :

  •  de toutes disciplines, dans l’ensemble des filières, souhaitant le cas échéant consolider ou accroître leurs compétences linguistiques et participer à un projet de coopération éducative bilatérale.
  •  de langue vivante : sur place, ils n’enseigneront pas la langue du pays d’accueil si cette langue est aussi celle qu’ils enseignent en France, sauf dans le cadre d’un projet spécifique.

 

Pays d'affectation


La détermination des pays d’accueil étant laissée à l’initiative des académies, vous devrez contacter la DAREIC de votre académie pour connaitre les postes éventuels qui seront disponibles. C’est à ce service qu’il faudra retourner le dossier d’inscription qui est téléchargeable directement sur les sites des académies.

 

Critières de sélection


Les candidats doivent maîtriser le niveau B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) dans la langue du pays d’accueil.

Si vous êtes sélectionné, vous serez convoqués au rectorat pour participer à un entretien au cours duquel seront appréciés leurs compétences linguistiques, leur aptitude à s’adapter aux usages en vigueur dans le pays d’accueil, leur motivation, leur projet professionnel et pédagogique et leur intention de contribuer à leur retour en France à l’enrichissement pédagogique.

 

Position administrative, rémunération et logement


Les enseignants sélectionnés seront mis à disposition de la structure éducative étrangère par convention. Ils resteront en position d’activité, demeureront dans leur corps d’origine et percevront la rémunération correspondante à leurs corps et grade.

Les frais de transport aller-retour ainsi qu’un voyage de congé aller-retour (uniquement pour l’enseignant en échange) seront pris en charge par l’académie sur la base du tarif le plus avantageux. Les dates de ce congé en France sont laissées au libre choix de l’enseignant, qui tiendra compte des périodes de congés scolaires du pays d’accueil.

Dans l’éventualité d’un échange réciproque poste pour poste entre deux enseignants, un échange de logement sera encouragé mais non obligatoire. Dans le cas d’un échange avec le Québec, l’échange de domicile sera la règle, même si des exceptions sont possibles en fonction des situations personnelles.