Enseigner à Wallis et Futuna


enseigner à Wallis et Futuna

Généralités


Wallis et Futuna appartiennent à un ensemble d’îles (Fidji, Samoa, Tonga) se déployant à la limite de la Polynésie et de la Mélanésie (Papouasie, Salomon, Vanuatu et Nouvelle-Calédonie) qui constitue l’Océanie polynésienne.

Les deux îles sont distantes d’environ 240 km. Leur population est estimée à 11500 habitants en 2018.

Les plus proches voisins de Wallis et Futuna sont les archipels des Samoa Occidentales à l’est et les îles Fidji au sud-ouest, respectivement distants de Wallis de 370 et 650 km.

La Nouvelle-Calédonie se trouve à 2 134 km au sud-ouest de Wallis et la Polynésie Française à 2 891 km à l’est.

Les décalages horaires donnent une autre expression des distances : le Territoire compte 11 heures d’avance sur la métropole en hiver (10 heures en été), 1 heure d’avance sur la Nouvelle Calédonie, 2 heures d’avance sur Sydney.


Climat


La chaleur constante et le fort taux d’hygrométrie sont les caractéristiques essentielles du climat, favorisant une végétation exubérante mais parfois rude pour les hommes surtout s’ils sont affectés de rhumatismes.

L’amplitude thermique annuelle est faible (27° pour la moyenne du mois le plus chaud, 25° pour la moyenne du mois le plus « froid ») ; les variations diurnes sont faibles (de l’ordre de 5° au plus).

Les précipitations sont importantes (3 à 4 mètres par an) et assez bien réparties ; le taux d’humidité avoisine les 80%.

La période de novembre à avril est celle de la saison chaude et pluvieuse, avec des vents en général faibles ou inexistants. C’est aussi la période des cyclones. De nombreuses dépressions se forment dans la région mais rares sont celles qui se creusent suffisamment pour causer de gros dégâts ou engendrer des cyclones.

Les mois de mai à octobre représentent les mois (légèrement) plus frais et (légèrement) moins humides (août, le mois le moins arrosé, reçoit tout de même 134 mm de pluie). Durant l’hiver austral, les alizés donnent une agréable sensation de bien-être. Futuna, au contact direct de l’océan, bénéficie de brises rafraîchissantes.


Santé


L’attention des personnels candidats à une mutation pour Wallis et Futuna est particulièrement attirée sur le fait que les qualifications et équipements médicaux disponibles à Wallis et Futuna sont limités.

Il n’y existe aucune pratique libérale de la médecine. Les examens et soins d’urgence qui ne peuvent être dispensés sur le territoire nécessitent une évacuation sanitaire vers la Nouvelle-Calédonie, voire l’Australie. Le diabète de type 2, le rhumatisme articulaire aigu, la goutte et l’hépatite B sont fréquents sur le Territoire ainsi que la filariose. En revanche, on trouve peu de pathologies tropicales (cas de dengue en période d’épidémie). Il n’y a pas en particulier de paludisme endémique. Le programme vaccinal en place depuis 1991 est identique à celui de la métropole. La prévention de la filariose se fait sur place.

Il est hasardeux voire dangereux de choisir de venir habiter sur le territoire avec une pathologie chronique lourde préexistante ou nécessitant des traitements particuliers.

La vaccination contre l’hépatite B est indispensable ainsi qu’une paire de lunettes de rechange.

Il est judicieux de prévoir son stock de médicaments dits de confort. Il est conseillé de régler avant le départ à Wallis et Futuna les problèmes d’ordre dentaire ou ophtalmologique.

D’une manière générale tous les candidats à un séjour à Wallis et Futuna doivent avoir une bonne santé physique et un bon équilibre psychologique compte tenu des conditions de vie locales et de l’isolement.

 

Exercer à Wallis et Futuna


Pour être affecté à Wallis et Futuna (pour une durée maximale de 2 fois 2 ans), il faut participer à un mouvement particulier dont la note de service sort en avril. Le mouvement est réalisé par le ministère de l'Éducation nationale à Paris et s'effectue selon un barème indiqué dans le BO.

L'année scolaire y est différente de celle de la métropole, elle s'étend de février à décembre. Lors de votre retour, vous serez donc TZR pour le reste de l'année scolaire avant d'intégrer le poste que vous aurez obtenu à l'intra.

Carte des collèges et lycées à Wallis

Carte des établissements à Futuna

Rémunération


Si vous êtes nommé(e) en Nouvelle Calédonie, votre traitement sur le territoire sera  indexé ( c'est à dire multiplié) par 2,05.

À cela s'ajoutera une indemnité d'éloignement.

À Wallis et Futuna, elle correspond à dix-huit mois de traitement pour un séjour de 2 ans. Elle est versée en deux fois : neuf mois à l’arrivée et neuf mois en fin de séjour. Elle est calculée sur la base du dernier traitement augmenté de 5% par enfant de moins de 20 ans à charge et de 10% pour le conjoint n’ayant pas de droits propres à l’indemnité d’éloignement.

Sous réserve de justifier d’une durée de service de cinq années dans sa dernière résidence administrative, les frais de voyage sont pris en charge partiellement et une indemnité forfaitaire de changement de résidence (IFCR) est versée.