Enseigner à l'étranger : la mission laïque française


enseigner à la mission laïque française

Son rôle


La Mission laïque française est une association reconnue d’utilité publique depuis 1907. Elle a pour vocation de scolariser les jeunes français à l’étranger et participe au développement de la francophonie dans le monde. L’association est liée à l’Etat par deux conventions, avec le ministère des Affaires étrangères et l’Europe (MEAE) et avec le ministère de l’Éducation nationale (MEN).

Elle est présente dans 38 pays et scolarise environ 60 000 élèves.

Les 109 établissements sont régis par plusieurs statuts ce qui implique des différences majeures dans la rémunération et la prise en charge des enseignants et certains établissements ayant un faible effectif demanderont aux professeurs d’enseigner plusieurs disciplines. Dans tous les cas, il nécessaire d'obtenir un détachement qui peut-être refusé par votre académie.

 

Les différents types de contrat


On peut essentiellement distinguer les établissements en pleine responsabilité (EPR) des écoles d’entreprises.

Dans les EPR, le contrat est de droit privé local (ou de droit privé français pour les établissements situés au Maroc qui est géré par l’OSUI). Il a une durée de 3 ans, renouvelable une fois. Il n’existe pas de prime particulière comme l’ISVL perçue par les enseignants résidents de l’AEFE.

Dans les écoles d’entreprise, le contrat est de droit privé français. Le contrat est établi pour une seule année renouvelable deux fois. Au-delà, des prolongations peuvent être accordées dans la limite de 6 années d’exercice. Il est à noter qu’en Écosse, en Finlande et en Norvège, la fiscalité devient exorbitante à partir de la troisième année. Ces écoles d’entreprise ayant de faibles effectifs, vous pouvez être amené à enseigner plusieurs disciplines pour compléter votre service. En revanche, vous percevrez une indemnité d’expatriation, vous aurez souvent un logement et un remboursement de votre déménagement.

 

Le recrutement


Vous pouvez vous connecter sur le site de la Mission laïque française dès le mois d’octobre. Des postes apparaissent régulièrement et vous aurez des précisions sur la date limite de candidature qui varie en fonction des pays. Pour déposer votre dossier, vous devez vous inscrire sur la plateforme de la MLF.

Le classement des candidats se fait à partir d’un barème. L’ancienneté compte pour 30% des points tandis qu’une liste de critères pour chaque poste est établi par le chef d’établissement (certifications, FLE, …) qui en choisit 5 parmi 30 possibles. Ces critères comptent pour les 70% de points restants.

Dans certains cas, un entretien oral complètera le dossier pour valider votre recrutement.

Remarque : Vous devez avoir au moins deux années d’ancienneté pour postuler à la MLF.


Informations complémentaires